Home / On mange quoi en Hongrie ?

ON MANGE QUOI EN HONGRIE ?

N°1 KÜRTÖSKALÁCS

Kürtöslaàcs Budapest Hongrie

Un de mes sujets fétiches. 😉 Voici un aperçu de la discussion avec des touristes, ou avec mes amis non-connaisseurs :

– Kürtöskalács. (Qurteschkalatch)

– “Quoi ? Excuse-moi, pourrais-tu répéter, s’il te plaît ? C’est quoi ? Cricks-cracks quoi !?” – voici la réaction typique quand j’annonce le nom de gâteau, pourtant c’est simple, non !? 🙂

Concernant le Kürtöskalács, le gâteau d’hiver vendu par des vendeurs ambulants mais toujours avec classe, il faut retenir trois règles :

1. Il faut le manger chaud.

2. Il faut l’acheter chez Vitéz Kürtös, et si la règle numéro 2 n’est pas possible, procéder alors à la règle numéro trois<br /> il faut acheter le gâteau chez quelqu'un qui le prépare selon la tradition : au feu de bois ou au charbon sur une sorte de barbecue.

3. Si possible, éviter de l’acheter s’il sort d’un four électrique.

Parfum traditionnel : à la cannelle.

Comment le manger : en le déroulant.

Contrairement à ce que même Mercotte, la camarade de Cyril Lignac dans Le Meilleure Pâtissier, pense avoir reconnu dans la pâte, sachez qu’il n’y a pas de fleur d’oranger dans la composition de ce délice !

 

C’est du zeste de citron, enfin !!!!

Vidéo de l’émission meilleur pâtissier. =>

N°2 LÁNGOS

Les Hongrois mangent salé, épicé et gras. Le Lángos rassemble parfaitement tout ça dans une seule galette. 😉
Imaginez une sorte de pain qui est cuit carrément dans de l’huile très chaude, tartiné ensuite d’ail frais, saupoudré de fromage râpé, puis recouvert de crème fraîche…Envie ? Pas envie ? Il faut absolument le goûter !

Aujourd’hui, les kiosques proposent une large variété de lángos, même sucrés. L’authentique est le salé avec l’ail, le fromage et crème fraîche.

Lángos

Où trouver un bon lángos ?

Au Grand Hall (Vásárcsarnok), ou au 2éme étage (bouton 3 dans l’ascenseur) du marché de Fény utca (arrêt du métro 2 Széll Kálmán tér) ou sur le marché de Fehérvari à Buda.

N°3 SOUPE GULYÁS (Goulash)

A mon avis, le plat hongrois le plus connu sur cette terre est le Gulyás. La plupart des touristes connaissent son nom, mais ils ne savent pas à quoi il ressemble. Alors, c’est une soupe au paprika bien garnie avec des légumes et de la viande.

C’est une soupe riche qui se cuit pendant des heures pour que la viande devienne le plus tendre possible. Elle est délicieuse et idéale quand il fait froid pour se réchauffer. Pour la rendre plus épicée, vous pouvez y ajouter du paprika, il sera proposé avec.

Où trouver un bon Goulash ?

Perso j’aime beaucoup au Café Vian (Liszt Ferenc Tér) et au resto Pozsonyi Kisvendéglo.

Soupe Gulyàs - Goulash hongrois
Soupe Gulyàs - Goulash hongrois

N°4 WIENER SCHNITZEL ou RÁNTOTT SERTÉSBORDA

Alors, le Wiener Schnitzel est effectivement d’origine autrichienne mais les hongrois l’adorent et l’ont très vite adopté ! :-)) C’est une grosse escalope de veau panée souvent servie avec une salade de pomme de terre à la mayonnaise et aux oignons (froide). Comme la viande de veau est chère, les restaurants souvent vous proposeront ce plat avec de la viande de porc. Soit cette information est bien notée sur la carte, soit non. Avant de commander, vérifiez-le !

Le plat qui lui ressemble le plus et qui est typiquement hongrois est le Rántott sertésborda. C’est du porc pané. Ça se trouve dans quasiment tous les restaurants, sauf bien sûr dans les restaurants végétariens ou dans autres cuisines spécifiques.

Wiener Schnitzel à Budapest

Où manger un Wiener Schnitzel à Budapest ?

Par exemple au Menza, au Bestia (photo prise chez eux) ou chez le spécialiste Bécsiszelet Vendéglő.

N°5 KÖRÖZÖTT

C’est une sorte du fromage à tartiner.

 

Un goût relevé, si c’est bien fait. La base du körözött est du túró, plus précisément du túró slovaque qui s’appelle le Brindza. Il est mélangé avec du beurre, du paprika, de l’oignon, un peu d’ail, de la moutarde, du cumin.

Conseil : pas de rendez-vous galant le jour-même ! 😉

Körözött maison par grand-père
Körözött maison par grand-père

N°6 TÚRÓ

Le túró est un produit laitier que les hongrois utilisent pas mal pour faire des gâteaux. C’est du lait fermenté, avec une texture épaisse mais crémeuse et un goût légèrement acide. Pour que ça devienne encore meilleur, on rajoute du sucre (pas mal pour vous dire la vérité) et du zeste du citron. Vous trouverez du túró dans les desserts suivants :

 

Túrórudi, Vaníliás-mazsolás krémtúró (créme au túró à la vanille et aux raisins secs), túró en sachet (si vous l’achetez en sachet, alors ajoutez-y du sucre et un peu du citron et puis mangez-le à la cuillère.)

Túró hongrois
Túró hongrois

Les Gâteaux au salon du thé (au Cukrászda)  : Rákóczi túrós, Túrós rétes, Túrós pite, Túró szelet.

Les Desserts au restaurant : Túrógombóc, Túrós palacsinta (crêpe au túró).

N°7 TÓCSNI

C’est la rösti hongroise. Pomme de terre râpée, mélangée avec de la farine et de l’ail. Cuite à l’huile. Chaude ou froide, elle est très bonne !

Attention : Ne tombez pas dans le piège des foires ! Même si elle est présentée avec des trucs dessus, ces ingrédients sont totalement inutiles. C’est une tactique pour pouvoir la vendre plus chère aux touristes.

Tocsni aux pomme de terre

N°8 TORMÁS SONKATEKERCS

Tormás sonkatekercs

Vous trouverez ce plat froid au supermarché au rayon frais.

En règle générale, c’est deux tranches de jambon roulées et remplies avec de la crème de raifort. Le goût du raifort peut être un peu fort (ça dépend de la quantité du mayonnaise ajoutée) et son goût ressemble au wasabi. Moi, j’aime beaucoup comme mes amis français.

N°9 ZSÍROS KENYÉR

C’est très simple, c’est une tranche du pain tartinée avec du gras (pur) de porc ou de canard. Toujours saupoudrer avec du paprika et décoré avec des rondelles d’oignons.

Ça se trouve plutôt dans les foires ou dans des vrais bars à bière locaux. Miam miam.

Conseil : Prenez un chewing-gum après ! 😉

Zsiros kenyer

N°10 SAVANYÚSÁG (Pickles)

Les « savanyúság » sont des légumes au vinaigre qui accompagnent le plupart de plat hongrois. Ce sont des cornichons, des poivrons, des mini pastèques, du choux, du choux-fleurs, des tomates, etc. Personnellement, je les adoooore. 🙂

Savanyusàg - pickels
Savanyusàg - pickels

N°11 TÚRÓ RUDI

LE dessert de tous les enfants hongrois. Ca se trouve au rayon frais au supermarché. Aujourd’hui il existe des trentaines différents au confiture, au crème de noisette, au marzipan, mais le classique, la vrai est le nature. Pas de chichi, c’est que de túró enrobé au chocolat.

Túró rudi
Túró rudi

N°12 ERŐS PISTA

C’est du paprika moulu crémeux. C’est pour rendre des plats piquants…très piquants !

N°13 BEIGLI

C’est le gâteau qu’on mange en Hongrie une fois par an (sauf quand tu fais des yeux de chat à ta grand-mère). C’est le gâteau de Noël, c’est aux noix ou aux pavots. Si c’est bien fait, alors c’est très bon !

Beigli maison par grande-mêre
Beigli maison par grande-mêre

N°14 SZALÁMI

C’est l