Home / Plats typiques et spécialités hongroises

LES SPECIALITÉS HONGROISES

QUELS SONT LES PLATS TYPIQUES HONGROIS ? ON MANGE QUOI À BUDAPEST ?

En tant que touriste on se pose ces questions très souvent. Connaître la gastronomie locale du pays où nous passons nos vacances – en l’occurrence à Budapest – est un sujet important. Soit parce qu’on est curieux et gourmands (c’est mon cas), soit parce que ça nous angoisse, et puis ça peut arriver aussi qu’on ait un régime alimentaire à respecter. Dans tous les cas, connaitre les plats typiques et les restaurants où l’on peut goûter les spécialités culinaires, reste primordial.

Vous allez voir qu’à Budapest vous pouvez manger à n’importe quelle heure car même si les restaurants sont fermés il y a toujours un kebab (ça s’appelle plutôt un Gyros en Hongrie), un foodtruck ou une épicerie ouverte sur votre chemin.

LES SPECIALITÉS RAPIDES À GOUTER À BUDAPEST

Sachez que les Hongrois mangent souvent sur le pouce ; il y a pas mal de spécialités locales qui sont adaptées à ce genre de repas rapide et pas cher.

Voici quelques spécialités salées et « rapide » à goûter :

LÁNGOS

Les Hongrois mangent salé, épicé et gras. C’est un fait.  Le Lángos rassemble parfaitement tout ça dans une seule galette. 😉

 

Imaginez une sorte de pain à la levure qui est cuit carrément dans de l’huile très chaude, tartiné ensuite d’ail frais, saupoudré de fromage râpé, puis recouvert de crème fraîche…Envie ? Pas envie ? Il faut absolument le goûter !

 

Aujourd’hui, les kiosques proposent une large variété de Lángos, même sucrés. Essayez ceux qui vous font envie mais sachez que l’authentique est le salé avec l’ail, le fromage et crème fraîche.

Lángos

Où manger un Lángos ?

Si possible, manger un Lángos au marché ou au festival, il y en a toujours. Vous en trouverez surement à ces marchés couverts : Vásárcsarnok ; Fény utca ou sur le marché de Fehérvari à Buda.

Après, selon beaucoup de monde le Lángos est superbe au Retro Lángos. Il y a du choix salés et sucrés (nouvelle invention), des classiques, des sophistiqués et encore des hypers sophistiqués. Vous pouvez manger sur place ou le prendre en emporté.

TÓCSNI

C’est le rösti hongrois. Pomme de terre râpée, mélangée avec de la farine et de l’ail. Cuite à l’huile. Chaude ou froide, elle est très bonne !

 

Où manger un Tócsni?

Chez ma grande-mère. 😊 Hahaha, non, malheureusement ça ne sera pas possible.

Le Tócsni se trouve toujours à côte du Lángos sur le marché ; si non, alors je n’ai pas d’autre endroit à vous conseillez. Certains plats sont servis avec au restaurant mais ils n’ont pas forcément les mêmes caractéristiques que ceux des foires.

Ne tombez pas dans le piège des foires et des marchés ! Même si le Tócsni est présenté avec des saucisses, avec des tranches de viande dessus, sachez le, que ces ingrédients sont totalement inutiles. C’est une tactique pour pouvoir la vendre plus chère aux touristes.

Tócsni aux pomme de terre

ZSÍROS KENYÉR

C’est très simple, c’est une tranche du pain tartinée avec du gras (pur) de porc ou de canard. Toujours saupoudrer avec du paprika et décoré avec des rondelles d’oignons.

 

Où manger un Zsíros kenyér(et) ?

Ça se trouve plutôt aux festivals ou dans les vrais bars à bière, locaux. La dernière fois j’en ai mangé un au restautrant Szlovák Söröző. Contrairement à la présentation habituelle ils nous ont servi un plateau avec du gras, assez pour 6 personnes, c’était très chic et excellent ! Miam miam. (à choisir au Szlovák: Mangalicazsír, friss zöldség, friss kenyérrel)

Conseil : Prenez un chewing-gum après ! 😉

Zsiros kenyer

Voici quelques spécialités sucrées et « rapides » à goûter :

KÜRTŐSKALÁCS

Le Kürtőskalács, c’est quoi ?

C’est le gâteau que les Français appellent tout simplement le gâteau à la broche hongrois. Franchement je comprends que vous simplifiez son nom car pouvoir s’en rappeler ou le prononcer – Kürtőskalács (Qurteschkalatch) – n’est pas une mission facile.

Si vous êtes en voyage en Hongrie, il faut absolument goûter ce délice ; une pâtisserie traditionnelle, une pâte briochée cuite à la broche. Doux et croquant à la fois.

La préparation de ce dessert, quand ils le font avec la méthode traditionnelle, est un spectacle : la pâte à la levure roulée soigneusement sur une broche en bois longue et épaisse, ensuite ils le saupoudrent avec du sucre, puis ils le cuisent au barbecue à la braise du feu de bois, et « la cerise sur le gâteau » ils le roulent dans la cannelle.

Kürtöskalács ou gâteau à la broche

Sa cuisson est un art, car il faut maitriser la température de la braise et en même temps il faut tourner la broche. Bien sûr il y a d’autres astuces, mais vous comprendrez que je ne peux pas dévoiler tous nos secrets.

Maintenant que vous savez comment on prépare le Kürtőskalács vous comprenez pourquoi ce gâteau se trouve plutôt aux évènements en plein air, dont au Marché de Noël et aux divers festivals.

Comment manger un bon Kürtőskalács ?

Alors, première règle à respecter : il faut manger le Kürtőskalács chaud et tout du site après avoir l’acheté. Quand le gâteau est chaud, ne fermez jamais l’emballage car il produira de la vapeur et mouillera la croûte qui est censé être croquante.

Deuxième règle : mangez-le en le déroulant. Si c’est bien fait, alors ça se déroulera comme une spirale.

Troisième règle : partagez-le, soyez généreux ! 😉

Le parfum traditionnel est à la cannelle, mais il y a pas mal de choix : aux noix, à la vanille, à l’amande, au cacao, au sucre.

comment manger un kürtöskalacs

Kürtőskalács « nouvelle génération »

Oui, même dans ce domaine il existe la nouvelle génération : le Kürtőskalács « fourni ». Je suis convaincue que cette invention est dû au fait que les touristes (franchement j’ai entendu cette phrase mille fois) en voyant ce gâteau au format tuyaux vide disaient : « Ok, superbe. Mais vous mettez quoi dedans ??? ». Je pense qu’un moment donné les vendeurs ont craqué et ils ont créé le Kürtőskalács à la glace, à la chantilly, au nutella et ses confrères.

 

Moi qui suis selon mon mari plutôt conservatrice (c’est plutôt vrai) je vous dis que ça vaut le coup de le goûter. Ma mère et ma grand-mère n’ont pas encore cédés à la tentation mais bon, je comprends, il m’a fallu quand même au moins 5 ans pour que je franchisse cette étape. 😊

Kürtöskalacs à la glace

Où manger un Kürtőskalács ?

Si vous souhaitez goûter un gâteau hongrois à la broche préparé au feu des bois, cherchez en un chez l’un de mes vendeurs préférés : Vitéz Kürtős. Il respecte la tradition et il propose toujours des produits de qualité. Vous les trouverez à chaque festival.

Sinon, il y a des vendeurs ambulants à peu près partout en ville qui travaillent avec des minis fours électriques. J’avoue, je ne suis pas fan de cette cuisson mais entre deux festivals ça dépanne. 😊

Si vous êtes plutôt curieux, à la recherche d’aventures culinaires, je vous conseille d’aller chez Pichler. Leur Kürtőskalács à la glace est un régal.

 

La recette de Kürtőskalács

Je suis désolée d’être si cruelle, mais il faut que je vous dise : la recette est un secret. Et même si je la partageais, il ne vous suffira pas de connaitre les ingrédients car c’est la cuisson où ça joue (grave).

Je pense que même Mercotte, la blogueuse culinaire française et membre du jury dans l’émission Le Meilleur Pâtissier, ne connait pas la vraie recette. La preuve se trouve dans un épisode du Meilleur Pâtissier où elle rajoute la fleur d’oranger dans la pâte.

Hmmm, sachez qu’il n’y a pas de fleur d’oranger dans la composition de ce délice ! C’est du zeste de citron, enfin !!!!

RÉTES

Le Rétes est un gâteau qui est préparé, selon la tradition, avec de la pâte feuilletée très fine et légère.

 

Dans des pâtisseries vous en trouverez plus avec des pâtes épaisses, néanmoins ça reste bon. Le cœur de ce délice est la farce hyper riche. Vous allez en trouver au pavot sucré, au túró (encore et encore), aux pommes à la cannelle, aux cerises aigres.

Almás rétes hongrois

LES PLATS TYPIQUES HONGROIS, LES INCONTOURNABLES

Les entrées et les soupes

 

GULYÁS (Goulasch), LA SOUPE DE SOUPE

A mon avis, le plat hongrois le plus connu sur cette terre est le Gulyás. La plupart des touristes connaissent son nom, mais ils ne savent pas à quoi il ressemble. Alors, c’est une soupe au paprika bien garnie avec des légumes et de la viande bœuf.

C’est une soupe riche qui se cuit pendant des heures pour que la viande devienne le plus tendre possible. Elle est délicieuse et idéale quand il fait froid pour se réchauffer.

Gulyás ou Goulache hongrois

Pour la rendre piquante, vous pouvez y ajouter du paprika en poudre ou de la crème du paprika ERŐS PISTA (Stéphane le fort), sinon carrément du paprika séché qu’ils seront proposés avec.

Où trouver un bon Goulash ?

Perso j’aime le Gulyás au Café Vian et au Menza. Sinon, vous pouvez le commander dans n’importe quel restaurant, en règle générale ils sont bons.

HIDEG LIBAMÁJ ZSIRJÁBAN – foie d’oie et son gras (froid) pour pouvoir tartiner.

 

HORTOBÁGYI PALACSINTA – une crêpe salée farcie avec au poulet au paprika au milieu de la mer de crème fraîche.

 

SOPSZKA SALÁTA – une salade au concombre, tomate et oignions avec du fromage slovaque Brindza que perso, j’adoooore !

 

GOMBAFEJEK RÁNTVA – champignons panés.

Libazsír ou kacsazsír

Gras à tartiner Hongrie

Hortobágyi palacsinta

Hortobágyi palacsinta

Sopszka saláta

Sopszka saláta

Rántott gomba

Rántott gomba

TATÁRBIFSZTEK – c’est une sorte de tartare de bœuf. L’assaisonnement est bien différent du tartare français. La viande est hachée et ça se mange en mettant sur du pain grillé. On le tartine bien épais.

 

TEJFÖLÖS GOMBALEVES – soupe aux champignons à la crème fraîche.

 

BOGRÁCSGULYÁS – Gulyás en mini marmite.

 

JÓKAI BABLEVES– soupe aux haricots secs.

 

KÖRÖZÖTT – C’est une sorte du fromage à tartiner. Vous en trouverez rarement sur les cartes, mais il peut arriver qu’il y en ait un peu sur une assiette de charcuterie hongroise, sur un plat de dégustation.

Un goût relevé, si c’est bien fait. La base du Körözött est du túró, plus précisément du túró slovaque, bien salé, qui s’appelle le Brindza. Il est mélangé avec du beurre, du paprika, de l’oignon, un peu d’ail, de la moutarde, du cumin.

Conseil : pas de rendez-vous galant le jour-même ! 😉

 

MAGYAROS ÍZELITŐ – C’est une assiette de charcuterie à la hongroise. Sur ce plateau vous trouverez des différents jambons, du Szalámi, du kolbász, un peu de légumes crus comme de l’oignon, de la tomate, du paprika (poivron jaune).

 

LECSÓ – Une sorte de ratatouille hongroise, c’est un plat. Option : avec œuf.

 

VELŐSCSONT – Os à moelle.

 

HÚSLEVES – Pot au feu au poulet, ou au bœuf.

 

RÁNTOTT KARFIOL – chou-fleur panés.

Körözött

Körözött

Magyaros ízelítő

Magyaros ízelítő

Lecsó

Lecsó hongrois

Velőscsont

Os à moelle à Budapest

Les plats

 

WIENER SCHNITZEL ou RÁNTOTT SERTÉSBORDA ou BÉCSI SZELET

Alors, le Wiener Schnitzel est effectivement d’origine autrichienne mais les Hongrois l’adorent et l’ont très vite adopté ! :-)) C’est une grosse escalope de veau panée souvent servie avec une salade de pomme de terre à la mayonnaise et aux oignons (froide). Comme la viande de veau est chère, les restaurants vous proposeront souvent ce plat avec de la viande de porc. Soit cette information est bien notée sur la carte, soit non. Avant de commander, vérifiez-le !

 

Et puis il y a le Rántott sertésborda. Là, vous pouvez être sûr que c’est du porc pané.

Wienersnitzel Budapest Menza

Où trouver un bon Wiener Snitzel ?

Ça se trouve dans quasiment tous les restaurants, sauf bien sûr dans les restaurants végétariens ou dans d’autres cuisines spécifiques.

 

PACALPÖRKÖLT SÓSBURGONYÁVAL – Tripes au paprika.

 

BRASSÓI APRÓPECSENYE – Porc à l’ail et au paprika avec frites. J’en ai mangé un très bon dans le restaurant Új Sipos.

 

VELŐVEL TÖLTÖTT SERTESBORDA– Porc pané farci à la moelle.

 

BÉLSZÍN STROGANOFF MÓDRA– Bœuf bien cuit, sauce blanche aux cornichons et aux champignons.

Pacalpörkölt

Pacal pörkölt

Brassói aprópecsenye

Brassoi apropecsenye

Velőveltöltött sertés

Velővel töltött sertésborda

Bélszín Stroganoff

Bélszín Stroganoff

SZTRAPACSKA – Une sorte de gnocchi au fromage slovaque et aux lardons.

 

HAGYMÁS ROSTÉLYOS– Bœuf aux (quantité hallucinante) oignons frits. Viande bien cuite.

 

CIGÁNY PECSENYE – Porc sautée à l’ail.

 

PAPRIKAS CSIRKE / CSIRKEPÖRKÖLT– Poulet au paprika.

Sztrapacska

Sztrapacska

Cigánypecsenye

Cigánypecsenye

Hagymásrostélyos

Hagymás rostélyos

Paprikás csirke

Paprikás csirke

Sachez que les viandes en général, même le bœuf, dans les restaurants hongrois sont coupées en tranche fine et elles sont bien cuites. Personne ne vous demandera la cuisson et personne ne comprendra pourquoi vous dites « à point s’il vous plaît » à une exception, si vous commandez un vrai steak.

MARHAPÖRKÖLT – Bœuf mijoté au paprika.

 

VÖRÖSBOROS MARHAPÖRKÖLT – Bœuf mijoté au paprika au vin rouge.

 

TÖLTÖTTKÁPOSZTA – Choux farcis à la viande hachée de porc. Un des plats principaux à Noël. Délicieux si vous aimez du choux aigre et épicé / relevé.

Sopszka saláta

Marhapörkölt

Töltöttkáposzta

Töltöttkáposzta

VADAS MARHA ZSEMLEGOMBÓCCAL – Bœuf mijoté, sauce aux légumes, principalement de la carotte, et son “pain”.

 

CSIRKEMÁJ RÁNTVA– Foie de volaille pané.

Les pickles

SAVANYÚSÁG (PICKLES) – c’est quoi encore ????

Les anglais appellent les légumes au vinaigre “pickles”. Les Hongrois les appellent “savanyúság” (chavanouschage) et ils les mangent quasiment avec tous les plats gras, mijotés ou en sauce. Les « savanyúság » sont des légumes au vinaigre : des cornichons, des poivrons, des mini pastèques, du chou, du chou-fleur, des tomates, etc. Personnellement, je les adoooore. 🙂

 

Lors de votre visite au marché couvert le Vásárcsarnok desecendez à l’étage -1 aller admirer les bocaux remplis de légumes colorés et joyeux (vous allez comprendre cette blague sur place).

Les savanyúság sont préparés en grande quantité souvent dans un tonneau, longtemps à l’avance. Il y a quelques exceptions ou nous préparons juste quelques heures avant le repas comme la salade de concombre à l’ail et à la crème fraîche.

ECETES PAPRIKA – Paprika au vinaigre

 

UBORKA SALÁTA – Salade de concombre au vinaigre et à l’ail, option crème fraîche

 

VEGYES SALÁTA / CSALAMÁDÉ – Mix de légumes au vinaigre.

 

FEJES SALÁTA – Salade laitue au vinaigre et aux oignions.

 

CÉKLA – Betterave au vinaigre.

Savanyúság

Manger entrée, plat, dessert à Budapest peut être intéressant si vous souhaitez goûter plusieurs plats, mais sachez que les portions, surtout dans les restos traditionnels sont énormes. Pensez à les partager avec vos co-voyageurs.

Les desserts

GUNDEL PALACSINTA – Crêpe à la Gundel, c’est-à-dire avec de la noix et du chocolat.

 

SOMLÓI GALUSKA – Des morceaux de brioche arrosés avec du chocolat, un peu de Rhum et de la chantilly.

 

GESZTENYEPÜRÉ – Purée du châtaigne sucrée avec de la chantilly.

 

TÚRÓGOMBÓ –  Dessert chaud. 100% au túró avec du sucre. Très hongrois comme dessert.

 

BEIGLI

C’est le gâteau qu’on mange en Hongrie une fois par an (sauf quand tu fais des yeux de chat à ta grand-mère). C’est le gâteau de Noël, c’est aux noix ou aux pavots. Si c’est bien fait, alors c’est très bon !

Gundel Palacsinta

Gundel Palacsinta

Somlói galuska

Somlóigaluska

Gesztenyepüré

Gesztenyepüré

Túrógombóc

Túrógombóc

Bejgli

Bejgli

Des nourritures à acheter au supermarché

SZALÁMI

Le fameux Szalámi, LA charcuterie Hongroise, la vedette de tous les sandwichs hongrois. Vous avez surement déjà entendu ce mot, maintenant vous aurez l’occasion de le goûter. Il y a deux types de Szalámi : le Téli et le Paprikás (au paprika).

 

TORMÁS SONKATEKERCS

Vous trouverez ce plat froid au supermarché au rayon frais.

En règle générale, c’est deux tranches de jambon roulées et farcies avec de la crème de raifort. Le goût du raifort peut être un peu fort (ça dépend de la quantité du mayonnaise ajoutée), son goût ressemble au wasabi. Moi, j’aime beaucoup !

 

TÚRÓ RUDI

LE dessert de tous les enfants hongrois. Ça se trouve au rayon frais au supermarché. Aujourd’hui il en existe des trentaines de sortes différentes à la confiture, à la crème de noisette, au marzipan, mais le classique, la vrai est  nature. Pas de chichi, c’est que de túró enrobé au chocolat.

 

ISCHLER

Dessert simple mais efficace. De la confiture entre deux rondelles enrobées au chocolat.

 

ERŐS PISTA

C’est du paprika moulu crémeux, plutôt salé. C’est pour rendre les plats piquants…très piquants !

Maintenant que vous savez ce qui vous attend à Budapest, je vous conseille de commencer votre régime car au retour de Budapest vous aurez quelques kilos en plus.

 

Que la force soit avec vous pour pouvoir tout goûter ! 😊